Cette page, bien entendu non-exhaustive, reprend quelques jalons en lien avec Processing, la programmation, et les logiques que nous mettrons en oeuvre aujourd'hui.

https://www.google.com/search?q=t%C3%A9l%C3%A9graphe+chappe&rlz=1C5CHFA_enBE752BE753&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwinivWMpNbgAhXGPOwKHSCCBFkQ_AUIDigB&biw=1440&bih=766

Métier à tisser Jacquard

Le design textile entretient des liens très étroits avec le monde et les logiques de la programmation, à la fois techniquement et conceptuellement. Le métier Jacquard est souvent cité comme étant la première machine "programmable" capable de reproduire des motifs, en exécutant une série d'instructions dans un ordre précis.

Anni Albers

Anni Albers, Study for Camino Real, 1967. Gouache on blueprint graph paper. Photo: Tim Nighswander

À gauche: métier à tisser manuel , Mexique, env. 1930. Galerie d'art de l'université de Yale, collection commémorative Harriet Engelhardt, don de Mme Paul Moore. Droite: Figurine féminine debout , Mexique, Guanajuato, Chupícuaro, 400–100 av. J.-C., Musée d'histoire naturelle de Yale Peabody. Dans: Les maîtres du bauhaus Josef et Anni Albers réunis avec obsession pour l'art latino-américain

John Cage

https://www.youtube.com/watch?v=gXOIkT1-QWY

Sol LeWitt

Sol LeWitt, Wavy Brushstrokes, Gouache sur papier, 1996

Sol LeWitt, Black Curvy Brushstrokes, Aquatinte, 1997

https://www.youtube.com/watch?v=RDrHHsez3nU
https://www.youtube.com/watch?v=c4cgB4vJ2XY

Manfred Mohr

Carl Andre

Carl Andre pose des mots sur le papier comme il pose des pièces de métal ou de brique sur le sol. Constituées de lettres entassées dans des blocs de mots assemblés les uns aux autres, ces poèmes, qu'il a écrits depuis les années 1960, se présentent comme des « configurations sculpturales ». Dans la tradition de la poésie concrète, les mots deviennent des entités modulaires, reconfigurables, déplacées et repositionnées dans les limites de l'espace de la feuille de papier afin de créer de nouveaux agencements et motifs, dans une intense interrogation du texte et des mots qui va de pair avec son activité sculpturale, les deux tentatives se nourrissant et se soutenant l'une l'autre très significativement.

Source: Les Presses du Réel

Poemes

Raymond Queneau & l'Oulipo

« C’est somme toute une sorte de machine à fabriquer des poèmes, mais en nombre limité ; il est vrai que ce nombre, quoique limité, fournit de la lecture pour près de deux cents millions d’années (en lisant vingt-quatre heures sur vingt-quatre). […] En comptant 45 s pour lire un sonnet et 15 s pour changer les volets, à 8 heures par jour, 200 jours par an, on a pour plus d’un million de siècles de lecture, et en lisant toute la journée 365 jours par an, pour : 190 258 751 années plus quelques plombes et broquilles (sans tenir compte des années bissextiles et autres détails). » Raymond Queneau, Cent Mille Milliards de poèmes

https://www.youtube.com/watch?v=2NhFoSFNQMQ

Tableau général des listes 42 x 30 cm BNF, Arsenal, dépôt G. Perec, 62, 1, 19

Ces 42 listes de 10 éléments constituent les matériaux obligatoires du roman : chaque chapitre (un chapitre = une pièce de l'immeuble) doit contenir un élément de chaque liste. Pour répartir de manière non aléatoire dans les différentes pièces de l'immeuble ces 420 éléments, Perec utilise un autre outil mathématique : le "bi-carré latin orthogonal d'ordre 10". Les résultats sont reportés dans son "cahier des charges", soit 99 feuillets (un feuillet = un chapitre) de listes de contraintes.

Georges Perec. Notes préparatoires pour La Vie mode d'emploi. Bi-carré latin orthogonal d'ordre 10 réglant la répartition dans les pièces de l'immeuble (c'est-à-dire aussi dans les chapitres du livre) des éléments des listes « positions » et « activités ». Pour le chapitre lxviii, dont le « cahier des charges » figure dans cet ouvrage, c'est le couple « entrer » et « réparer » que le système a sélectionné (le petit garçon à qui l'on interdit d'entrer, l'accordeur de piano). (Fonds privé Georges Perec déposé à la bibliothèque de l'Arsenal, 61,104)

Olafur Eliasson & Ai WeiWei

http://www.moonmoonmoonmoon.com/#sphere

Comment Internet ouvre-t-il une ère nouvelle d’expression créative au-delà des frontières géographiques, sociales, économiques et politiques ? Tel est l’intitulé de l'intervention d'Olafur Eliasson et Ai WeiWei, intervention qui prend comme point de départ la certitude que la liberté d’expression, comme « le vent et l’air », ne peut pas être arrêtée. Les deux artistes ne dissertent pas : ils inaugurent Moon, un projet porté en commun. Il s’agit d’une « plateforme collaborative » qui prend la forme d’une planète divisée en plusieurs milliers de parcelles carrées et vierges, sur lesquelles chacun est invité à faire une « marque », sa marque, écrite et/ou dessinée.

Source: Arts Hebdo Medias

https://player.vimeo.com/video/227979384

Lawrence Weiner

Importance du texte et de l'instruction

Bits & Pieces Put Together to Present a Semblance of a Whole, The Walker Art Center, Minneapolis, 2005.

John Baldessari

On Kawara

On kawara

Opalka

Art and language

Map of itself ou Map of an area of dimension 12 ‘’ x 12 ‘’ indicating 2,304 ¼ squares, 1967, Art & Language, Collectif (Michael Baldwin & Terry Atkinson)

Muriel Cooper

Muriel Cooper (1925 - 26 mai 1994) était une graphiste, pionnière du design numérique, chercheuse et professeure au MIT Media Lab. Elle a travaillé pendant 6 ans au bureau des publications du MIT. Après avoir obtenu une bourse d'étude Fullbright en Italie, puis monté son propre studio de design, elle est ensuite devenue la première directrice artistique du MIT Press nouvellement créé.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Muriel_Cooper

Ikko Tanaka

Paul Rand

Design by numbers

John Maeda

Processing

Casey Reas & Ben Fry

P5js

Lauren McCarthy

results matching ""

    No results matching ""